CONFÉRENCE AGORA

Publié le par CB



Marc Crépon :

«La démocratie confisquée.»

 

Vendredi 5 juin à 20h30

 Lycée de l’Arc

– salle polyvalente -

 ORANGE

Marc Crépon est Directeur de recherches au CNRS (Archives Husserl). Ses domaines de recherches sont la philosophie allemande de Nietzsche à Heidegger et la question des langues et des communautés dans les philosophies allemande et française. Il est l’un des membres fondateurs de l’association  Ars Industrialis.

 

Ses principaux ouvrages :

 

-   Les Géographies de l’esprit, Payot, 1996

-   Le Malin génie des langues : Nietzsche, Heidegger, Rosenzweig,  Vrin, 2000

-   Les Promesses du langage : Benjamin, Heidegger, Rosenzweig, Vrin, 2001

-   L’Imposture du choc des civilisations, Pleins Feux, 2002

-   Nietzsche : L’art et la politique de l’avenir, PUF, 2003

      -   La Philosophie au risque de la promesse (dir. Marc Crépon et Marc de Launay), Bayard, 2004

-   Terreur et poésie, Galilée, 2004

-   Langues sans demeure, Galilée, 2005

-   Altérités de l’Europe, Galilée, 2006

-   De la Démocratie participative. Fondements et limites (avec B. Stiegler), Mille et une nuits, 2007

-   La Culture de la peur. Tome 1 : Démocratie, identité, sécurité, Galilée, 2008

-   Vivre avec. La pensée de la mort et la mémoire des guerres, Hermann, 2008.

____

 

   L’exercice de la démocratie suppose une souveraineté indéterminée, qui ne se laisse replier sur aucune forme d’appartenance prédéterminée, que celle-ci soit définie par la religion, l’idéologie ou encore un passé commun. La confiscation de la démocratie procède toujours d’une remise en question de cette indétermination.

Publié dans ORANGE

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article